PARTAGER
Johannesburg vue d'ensemble

«Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page»
Chers amoureux des découvertes touristiques c’est sur ces mots de l’écrivain Français Eugène Dabit que nous poserons nos valises touristiques dans l’une des villes attractives de feu Nelson Mandela celle dite la cité de l’or qui est autre que Johannesburg.
Capitale économique Sud-Africaine et localement appelé Joburg, J’burg, The Wild City ou encore Jozi. Son nom en langue zoulou demeure eGoli (qui vient de l’anglais gold signifiant la ville de l’or).

Johannesburg
Johannesburg

Johannesburg tant dans la langue Africaine comme la néerlandaise exprime le bourg de Johann qui en réalité fait référence aux noms des deux acteurs qui ont participé à sa fondation des 1886 à savoir le vice-président Christiaan Johannes Joubert et, le premier inspecteur général Johann Rissik.
Construite sur des terres arides lors de la découverte d’un gisement d’or, la ville de Johannesburg depuis 22 ans ouvre ses portes dans la nouvelle province de Gauteng qui en est sa capitale. Malheureusement la cité de l’or ne possède aucun cours d’eau naturel ni d’aucune source d’eau portable dans ses alentours. Seul un système d’acheminement en eau potable prenant source à Lesotho alimente la ville.

Les Johannesbourgeois sont estimé à 4. 434. 827 habitants pour un territoire de 1. 644 km2 représentant une densité de 1.962 habitants /km² dont la population de race noir domine avec un taux de 73%, suivie de la race blanche pour un taux de 16%, d’un faible taux de métisse occupant les 6% et d’une population asiatique fermant la marche 4% de population.
Diverses langues sont parlées dans la cité de l’or. Cependant, Les langues les plus répandues sont le nguni, du sotho, l’anglais et l’afrikaans.
Johannesburg regorge en son sein plusieurs religions majoritairement chrétiennes occupant les 53 % contre 24 % d’athées ou d’agnostiques, 14 % d’églises africaines diverses, 3 % de musulmans et 1 % de juifs et d’hindous.
La population de toute la zone métropolitaine de Johannesburg avoisine les 8 millions d’habitants ce qui en fait d’elle l’une des 35 zones métropolitaines les plus peuplées au monde.
Johannesburg possède un climat de type tropical tempéré par ses 1. 650 m d’altitude. Elle bénéficie de températures assez douces le jour (environ 28 ° à 30 ° en été et 10 ° à 20 ° en hiver) par contre assez froides le soir (une quinzaine de degrés en été et pouvant descendre en dessous de zéro en hiver).
Même si les flashs dévoilant la grande insécurité qui règne sur la ville depuis 1980 force est de reconnaitre que le visage de Johannesburg renaît des cendres mettant un accent particulier sur la sécurité depuis l’organisation de la coupe du monde de Football en 2010. Petit conseil sachez qu’il est déconseillé de se promener à pied ou seul au centre-ville lorsqu’il fait nuit.
Vous êtes un amoureux de la culture ? Alors n’hésitez pas Johannesburg est votre destination car la ville se particularise par sa richesse culturelle et son patrimoine variés.

Le Zoo Lake Park situé sur « Jan Smuts Avenue » à seulement 15 minutes du centre-ville, parfait sera un lieu parfait pour vous ressourcer au sein d’un cadre agréable et diversifié. Le parc qui a été créé en 1904 et qui conserve une valeur historique assez forte, est subdivisé en deux parties ; le parc public et le jardin zoologique.

Zoo-Lake
Zoo-Lake

À 8 kilomètres au sud de Johannesburg, se découvre le Gold Reef City, un parc d’attractions basé sur l’atmosphère de la cité au début du XXe siècle du siècle.

le Gold Reef City
le Gold Reef City

Couvrant 474 kilomètres carrés le Berceau de l’humanité est un ensemble de sites paléontologiques et archéologiques comprenant un complexe de grottes calcaire, les grottes de Sterkfontein, où le fossile australopithèque africanus (surnommé «Mme Ples») de 2,3 millions d’années trouvé 1947 par le Dr Robert Broom et John Robinson, et la Wonder Cave. Le berceau de l’humanité fut proclamé par L’Unesco comme patrimoine mondial en 1999.

Site archéologique Berceau de l'Humanité
Site archéologique Berceau de l’Humanité

Une visite au musée d’une des plus vielles brasserie du pays fondé en 1895 la South Africain Brewerie (SAB) World of beer dans le district cultuel de Newton vous plongera dans une fascinante histoire de la bière qui reste une boisson très appréciée dans la communauté sud-africaine et partout dans le monde.

Enceinte de la brasserie SAB
Enceinte de la brasserie SAB

Bâtit en 1987 pour une capacité de de 78 000 téléspectateurs, le state soccer city ou pour des raisons de pub FNB Stadium (First National Bank) affiche depuis la coupe du monde 2010 un nouveau visage qui lui faut le titre du plus grand state d’Afrique pouvant accueillir en son sein plus de 91 141 telelespectateurs.

State Soccer City
State Soccer City

Construit sur 26 hectares de terre le .Montecasino est un complexe de jeux et loisirs. Son architecture moderne dont l’édifice principal comprend un faux ciel, peint dans le toit à l’intérieur passant du clair foncé d’un bout à l’autre fait de lui un lieu incontournable pour les visitant de Johannesburg depuis son ouverture en 2000 allant a plus de 9,3 millions de visiteurs par an.
Le Parc des lions connu sous le nom de Lion et safari situe dans la commune de Broederstroom a pratiquement 1h22 minutes route de Johannesburg est un désert de 600 hectares offrant une incroyable opportunité de connaitre les animaux les plus emblématiques du pays. Le parc dispose d’un personnel et de plusieurs volontaires qualifiés disponibles pour vos besoins.

Le parc des lions
Le parc des lions

Mentionnons que la cité de l’or dispose de plusieurs sites d’intérêts dont nous avons sélectionnés quelques-uns afin de vous évader au sein la ville tant en image qu’en lecture.
Sur ces mots nous fermons les portes de Johannesburg en vous disant wamukelekile (Bienvenue en zoulou) à Johannesburg.

PARTAGER
Diplomé en Communication Option Journalisme (Côte d'Ivoire), Master en Stratégie et Innovation en Communication Option L'Image dans le Secteur Touristique ( Espagne). Redacteur web pour Egueire et Africa Radio Magazine (Espagne)

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE