Tu finiras vieille fille sans mari !

Tu finiras vieille fille sans mari !

2384
PARTAGER

 

Selon une étude menée par mon ex, je suis le genre de fille qui va finir vieille fille avec en prime un chat. Oh mais mon ex c’est un homme comme tous les autres hein ! Jeune cadre dynamique, ambitieux, respecté par ses pairs, jouant au foot chaque samedi, allant quelque fois en salle de musculation pour accroitre ses quelques biceps. Mais là n’est pas le sujet.

Mon ex dit que je vais finir vieille fille. J’ai été bien curieuse de savoir pourquoi je pouvais finir seule, sans mari et sans enfant. Même si pour moi cela ne signifie pas qu’une femme a réussi sa vie, je voulais savoir ce qui aurait guidé mon cher ex dans son étude.

Tu es autoritaire

Le classique ! Lors d’une soirée chez lui avec ses parents (je précise qu’on ne vivait pas officiellement ensemble, je déteste ça, m’installer sans mariage) j’ai osé demander à mon beau gosse de mec de mettre la table le temps que je finisse le diner. Sa mère très traditionnaliste a suivi la scène. Après le repas, elle prend son fils en aparté et lui dit que si aujourd’hui je lui demande de dresser la table, qu’arrivera-t-il dans 5ans quand nous serons mariés ? Surement que je vais aussi lui dire de faire la cuisine, de laver les habits… Je finirai par prendre de salles habitudes jusqu’à devenir celle qui commande dans la maison.

Vous savez les mères, elles voient bien loin et prédisent l’avenir.

 

Tu es impatiente

Après 5 ans de relation, je ne voyais toujours pas la fin du film que nous étions en train de réaliser mon cher ex et moi. Alors je veux une conversation sérieuse. Je fais tout pour garder mon calme. Je connais trop ce genre de conversation : si je m’emporte je perds ma raison et le débat est clos. Beau gosse me dit que je suis impatiente et qu’il comptait justement faire sa demande en fin d’année. Mais là il se demande si cela ne mérite pas qu’il la reporte vu que je suis super impatiente, et il ne veut pas d’une femme qui ne pourra pas supporter l’adversité dans la patience et la foi.

Vous savez la patience est un chemin d’or.

Tu parles trop

Un beau samedi matin, j’ai reçu ma première gifle. Je vous épargne le fait que c’est la première d’une série de tam-tam humain. Qu’avais-je donc fait à mon beau gosse ? J’ai par la suite appris que je ne devais pas répondre quand il me faisait des sermons. Quel genre de femme suis-je ? Ma mère ne m’avait-elle pas appris que dans la tradition africaine quand ton homme parle, tu as le devoir de fermer ta bouche ?

Vous savez c’est mal de faire son intellectuelle devant son homme.

Tu as un mauvais cœur

Six mois avant que je ne quitte beau gosse pour toujours, je l’ai surpris avec une autre femme. Pour moi c’était trop. J’aimais beau gosse, mais je ne pouvais lui pardonner cet acte. J’ai tout essayé, j’ai attendu six longs mois avant de partir pour de bon, essayant de recoller les morceaux. Mon ex bien aimé a trouvé que je suis une mauvaise femme et que je ne l’avais jamais aimé. J’ai tenté de lui expliquer que son acte m’avait brisée. Et que mon cœur ne pouvait pas supporter tout ça. Pour lui je me devais de lui pardonner. Après tout, je ne suis pas la seule femme trompée par son conjoint. Comment font celles qui restent ?

Vous savez les femmes ont un bon cœur… à des exceptions près.

Je ne remercierai jamais assez mon ex pour cette étude réalisée par lui pour moi. Pour mon bien. Si je veux trouver un homme et ne pas finir avec un chat.

Mais je ne sais pas… je crois que finalement j’adore les chats. Et vous mesdames ?

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE