Jésus et Horus sont deux personnes différentes

Jésus et Horus sont deux personnes différentes

Soucieux du respect des droits d’auteurs de nos artistes et de nos dieux, nous ne pouvions pas laisser une telle injustice se produire sous nos yeux. C’est dans cet élan que nous avons décidé d’enquêter sur le sujet. Malheureusement, nous nous sommes heurtés à une vérité totalement différente : Jésus et Horus n’ont pas vraiment grandes choses en commun.

48
PARTAGER

 

Cela fait des années maintenant que des personnes bienveillantes prêchent que l’histoire de Jésus de Nazareth ne serait en fait qu’une frauduleuse copie de celle d’Horus le dieu faucon, dieu de l’espace céleste qui a le soleil et la lune sous ses yeux. Soucieux du respect des droits d’auteurs de nos artistes et de nos dieux, nous ne pouvions pas laisser une telle injustice se produire sous nos yeux. C’est dans cet élan que nous avons décidé d’enquêter sur le sujet. Malheureusement, nous nous sommes heurtés à une vérité totalement différente : Jésus et Horus n’ont pas vraiment grandes choses en commun.

Avant de parler des différences, il faut toutefois se rendre compte qu’il y a des points communs entre Jésus et Horus.

  • Même si Horus est le petit-fils de Seb (ou Geb) dieu de la terre, au désavantage de Jésus qui n’a pas de grand père, ils restent tous les deux, fils uniques et fils de dieux.
  • Horus tout comme Jésus, serait la réincarnation de son père. La petite différence est que Jésus est plus une extension de son père qu’une réincarnation. Due au fait que la mythologie Egyptienne est moins connue que l’histoire de Jésus de nos jours, beaucoup de personnes sont confuses quand il s’agit d’Osiris et Horus. Jésus invoquait très souvent son père pour réaliser des miracles, ce qui n’est pas vraiment le cas d’Horus.
  • Le plus important les deux ne sont pas né un 25 décembre c’est déjà ça.

A part ces petites similarités, on trouve que l’histoire de Jésus et Horus paraissent bien différentes. Nous allons nous pencher sur quelques faits marquants de leur vie pour voir s’il y a similitude.

Livrets de Famille compliqués des deux côtés mais différents. 

A commencer par les parents déjà, Jésus a deux pères (Dieu avec grand D et Joseph avec grand J) et une mère qui s’appelle Marie ; avec grand M bien sûr. Cette dernière a aussi la particularité d’avoir enfanté Jésus tout en restant vierge. Jésus a été conçu du saint esprit de Dieu pendant que Marie était fiancé à Joseph un humain.

Horus quant à lui n’a qu’un seul père qui est Osiris et une seule mère Isis. Aussi, pendant que Marie était une humaine choisie par Dieu pour enfanter Jésus, Isis, Elle, est une déesse confirmée qui ressuscite même les morts. C’est Elle qui choisit d’avoir un enfant d’Osiris. Le Dieu créateur tel qu’on le voit dans la bible s’appelle Atoum dans la mythologie Egyptienne et est l’arrière-grand-père d’Osiris et Isis, par conséquent l’arrière-arrière-grand-père d’Horus. Jésus, lui, est le fils direct « d’Atoum ».

Vous avez dit mères vierges ?

En parlant de virginité maternelle, Marie la mère de Jésus est considérée vierge, en tout cas au moment d’enfanter Jésus, parce qu’elle est tombée enceinte sans relation sexuelle. D’un autre coté Isis a eu à avoir une relation sexuelle avec Osiris, son frère, pour enfanter Horus. Selon la mythologie égyptienne, Osiris fut découpé en morceau par son frère jaloux Seth, mais Isis a pu reconstituer le corps sans pour autant retrouver le pénis d’Osiris. Elle en fabrique un de fortune avec de l’or, se transforme en oiseau et puis s’unit avec Osiris. C’est une des raisons pour lesquels Horus est montré avec une tête de faucon.

Jésus et Horus crucifiés ?  

Les chrétiens utilisent la croix comme le signe de leur fois en rapport avec la crucifixion de Jésus. Horus quant à lui est représenté par une sorte de croix mais avec comme un nœud dessus. En fait ce symbole est un hiéroglyphe qui représente une sangle de sandale selon le chercheur Sir Alan Garnier (Garnier s34). Ce symbole signifie aussi la vie pour d’autres historiens. Il n’est écrit ou vu nulle part dans les récits de la mythologie Egyptienne qu’Horus a été crucifié. D’ailleurs, il n’y a pas de documents relatant la crucifixion durant ce temps-là en Egypte. De plus le symbole de la croix dans la chrétienté représente l’amour de Dieu qui a sacrifié son fils unique pour l’humanité quand dans la mythologie Egyptienne, l’Ankh, comme on l’appelle, est le symbole utilisé pour signifier la vie. On peut même voir certains dessins et hiéroglyphes qui montrent Isis donner la vie à Néfertiti en plaçant l’Ankh prêt de son nez. Pour couronner le tout la fin de vie d’Horus reste encore ambiguë. Personne ne sait vraiment s’il est mort ou pas.

Horus blessé à l’œil par Seth

Jésus, comparé à Horus ne faisait que guérir les gens et enseigner sa parole à d’autres. La pire agression physique que Jésus ait infligée à quelqu’un c’est de renverser les tables des marchands du temple. Il n’avait aucun principal ennemi féroce dont il devait se méfier. Malheureusement pour Horus c’est une autre histoire. Lui et son oncle Seth étaient en perpétuel clash jusqu’au point ou Horus arrache les testicules de Seth pendant que ce dernier arrache l’œil de son neveu. Seth voulait être le roi suprême d’Egypte mais Osiris et sa descendance étaient ceux qui devaient siéger sur le trône. Seth était donc prêt a changer coûte que coûte le cours de l’histoire .L’œil d’Horus tant kiffé des francs-maçons est censé représenter les conséquences de l’acte de Seth. L’Histoire d’Horus tourne autour de ce clash entre lui et Seth qui veut absolument écarter Horus du trône suprême.

Eye of Horus and Sun Mandala

Pour tout vous dire, il y a d’autres points clairs de différence entre Jésus et son homologue Horus. Comme le fait qu’Horus n’a jamais été baptisé ou qu’il n’a jamais ressusciter un certain El-Osiris en rapport Jésus qui a ressuscité Lazare. Il n’y a qu’un seul Osiris. Le fait d’être fils unique et être considéré comme dieu ne suffit pas pour parler de plagiat. Bouddha, Krishna, Héraclès, Douk Saga, pour ne citer que ceux-là ont une histoire similaire. Pouvons-nous parler de plagiat dans ce cas ? Chacun est libre de croire en ce qu’il veut mais les faits sont têtus, Jésus et Horus sont deux personnes différentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE