Ah ces comportements sexistes des femmes envers les hommes

Ah ces comportements sexistes des femmes envers les hommes

2049
PARTAGER

Les femmes africaines accablent très souvent les hommes de mauvais qualificatifs tels que phallocrates, machos et sexistes. Il porterait seul la responsabilité de l’inégalité entre les deux genres en Afrique. Et elles, les femmes seraient irréprochables. Peut-être sont-elles frappées d’amnésie quand il s’agit de s’autocritiquer. Car contrairement à ce qu’elles veulent faire croire, elles possèdent une responsabilité aussi grande que celle de l’homme. Par exemple :

1- Au moment de la drague, c’est l’homme qui en a seul la responsabilité

Tout commence au moment de la drague. Avez-vous déjà interrogé une jeune africaine sur, qui a la responsabilité de draguer entre l’homme et la femme ? Si non, bah sachez qu’il paraîtrait que « dans nos cultures et traditions africaines, l’homme a seul la responsabilité de la drague. Il a même l’obligation de draguer la femme si elle lui plaît. Qu’il s’attende pas au contraire ». On ne sait pas laquelle des tradition énonce cette règle en tout cas c’est inconcevable pour une femme de prendre ses responsabilités et d’aller draguer un homme. Elle ne le ferait jamais, même s’il fallait passer à côte de l’amour de sa vie. Ce serait une honte pour elle d’être à l’initiative, encore plus si elle prenait un râteau.

On ne se doutait pas que les femmes avaient le monopole de la honte !

2- C’est à l’homme de payer

Etes-vous un vrai homme africain ? Un homme qui assure ? Si oui, dans ce cas faites péter la carte bancaire ! Un vrai homme c’est celui qui paie quand il est avec sa copine ou sa femme : Restau, sorties, moments de détente… Il assure tout. Il lui paye également ses vêtements, son maquillage, sa bouffe et lui donne même de l’argent de poche. Un vrai homme africain, il s’occupe de sa conjointe, sans broncher, car c’est son rôle. C’est un devoir pour lui.

Vous pensez toujours être un vrai homme africain ? J’en connais beaucoup qui ne se sentent plus africain. Y a trop de chômage, comprenez donc.

3- C’est à l’homme de tout gérer au lit

Êtes-vous un bon coup au lit ? Vous avez intérêt à l’être. Là encore, l’homme possède la seule responsabilité de tout gérer : retourner la femme dans les sens et lui montrer ce qu’elle n’a jamais vu. Seul au devant de la scène, il doit montrer ce qu’il vaut, ce qu’il connaît en matière de sexe. Des préliminaires à l’acte, il doit activement s’impliquer pour le plaisir de sa conjointe.

Et si par malheur, vous n’êtes un bon coup, elle ne tardera pas à vous le faire remarquer car vous n’êtes pas un vrai homme. Très souvent avec des mots élégants comme « couilles molles », « petite bite »… Pendant qu’elle ne s’interrogera jamais sur ces performances. Normal, c’est l’homme qui doit gérer.

4- C’est à l’homme de faire les trucs d’homme

… comme le bricolage : La femme n’est pas concernée par tout ce qui est bricolage, du genre monter un meuble, une table, un lit, faire les travaux de réparation et d’installation dans la maison, et les réparations d’une voiture. Tout ça, ce sont des trucs d’homme.

… comme soulever les trucs lourds tels que les packs d’eau pendant les courses au supermarché, les valises à l’aéroport etc.

… comme c’est à l’homme d’être galant. Il doit faire des compliments flatteurs à la femme et lui offrir des fleurs. Comme si c’est scientifiquement prouver que tous les hommes n’ont pas besoin d’en recevoir.

Je ne parlerai même pas de la demande en mariage, enfin bref !

Sincèrement, où se trouve la participation égalitaire des femmes à toutes ces situations ? Nulle part. Elles ont aussi établi une place prédéfinie à l’homme. Finalement, peut-être que l’égalité n’a de sens qu’entre les personnes de même sexe. Sexe pareil, situation égale et égalité partagée : Les homos ont compris mdrr.

PARTAGER
Originaire de Côte d'Ivoire, Cédric est intéressé par les faits de société (habitude, coutume ou tradition) qui font obstacle à l'évolution des mentalités en Afrique. Fervent défenseur des droits de l'homme, il prend toujours parti pour les minorités et les plus faibles. Pour lui, changer l'Afrique recommande que l'on tape sur ses propres doigts et marche sur ses propres orteils. Il donne son point de vue (souvent avec sarcasme) sur bttvillage.com et est ouvert à toute remarque.

LAISSER UN COMMENTAIRE