Ces excuses bidons des éjaculateurs précoces

Ces excuses bidons des éjaculateurs précoces

1295
0
* Les articles de cette rubrique sont uniquement les idées des contributeurs.
PARTAGER
éjaculation précoce

Selon un humoriste « l’acte sexuel est un concours, celui qui arrive premier à gagner ! ». Il faut croire que certains hommes en ont fait leur devise. Je vous dresse le tableau : ça fait 3 semaines mois que vous voyez ce super beau gosse, vous en êtes fan, et vous attendiez ce soir-là avec impatience. Tout est parfait, la séance câlin démarre, tout plein de caresses de tendresse etc… (on ne va pas rentrer dans les détails non plus hein, ici c’est pas Adoras) et au moment où vous êtes censés vous emmener mutuellement et progressivement vers le point culminant de votre excitation, une panne ! Ou plutôt un TGV… Après quelques secondes de va-et-vient, ils commettent leur forfait et toute la magie retombe !

Oui oui, je parle bien de l’éjaculation précoce. Ce terme est vilain, le problème tout entier même est vilain ! Ok ça arrive souvent lorsqu’il s’agit de votre première fois avec un nouveau partenaire sexuel (et quoique… il y a des coups d’un soir qui sont au top du top… enfin… bref). Mais quand au bout de 6 mois le problème perdure… Eh ben en fait il y a un vrai PROBLÈME DE DIFFICULTÉ ! Certes, ce n’est pas un sujet drôle du tout, parce qu’à la fin les deux protagonistes sont frustrés et vivent cette situation très mal. Surtout l’homme d’ailleurs car sa virilité et sa masculinité sont remis en cause. Mais ce que « je » ne comprends pas (je parle pour moi et pour d’autres filles qui ont subi la même chose) ce sont ces mecs qui vous trouvent des excuses BIDONS (J’aimerai vous l’écrire encore plus gros tellement ça m’agace) pour justifier leurs « promptitude à la jouissance ». Voici les excuses les plus BIDONS qu’on a pu entendre avec les différentes typologies d’éjaculateurs précoces :

Le subitement amoureux

J’en suis sûre, vous connaissez tous ce gars qui adore jouer les insensibles quotidiennement pour faire l’homme fort. Il ne dit jamais de mots doux et les petites marques de tendresse, c’est pas son fort. Mais juste après le « sprint » de plaisir, il devient subitement attentionné et amoureux « Bébé, je t’aime (plus que tout au monde) » ou encore « t’es l’amour de ma vie » « je veux faire ma vie avec toi »…. Dja… c’est le seul moyen que tu as trouvé pour faire passer la pilule ??

Le « généralement » performant

« Bébé c’est la première fois que ça m’arrive » Un autre genre tout aussi populaire que le premier. Il n’a jamais eu de mauvaise performance, c’est un dieu au lit en général, sauf cette fois. Il ne sait vraiment pas ce qui s’est passé. Et la fois d’après, rebelote ! Et encore et encore… Chéri, quand ça devient répétitif comme ça, c’est qu’il y a un problème !

Le complimenteur

Voici un encore ! Il enchaîne les compliments « Chérie, t’es la fille la plus bonne que je connaisse », « T’es trop bonne, tu m’as fait vite venir », « c’est parce que tu me donnes trop envie »… Au début c’est flatteur, mais au bout d’un moment… respectez-NOUS !!!

Le gars tout le temps sous traitement médical

« Chérie, je suis un traitement, je prends des médocs, après mon traitement tu vas voir»… Blablabla… Paroles, Paroles, et encore des Paroles (Dalida voice)

Le plus grand travailleur

Visiblement c’est le seul sur qui repose tout le travail de son entreprise. On dirait même que c’est l’entreprise de son père ! C’est un fatigué chronique « Chérie, je suis trop stressé au boulot en ce moment, et ça me perturbe, mais tu verras, ça ira mieux après ».

Le mec qui n’a pas fait l’amour depuis très longtemps

« Chérie, c’est parce que j’ai pas eu de relation sexuelle depuis longtemps ». A ceux-là, j’ai envie de répondre, eh bien moi non plus ! Il y a un adage qui dit que les tonneaux vides font beaucoup de bruits… D’ailleurs, c’est souvent le cas de ces hommes qui se vantent d’exploits fictifs tirés de leurs fantasmes.

L’éjaculation précoce est un TUE l’amour ! alors messieurs, si vous tenez un tant soit peu à votre belle, travaillez plutôt à trouver une solution à votre problème. Il existe plusieurs techniques de stimulations qui permettent de « retarder l’échéance » et de partager plus de plaisir avec votre partenaire. Renseignez-vous ! Et si ça ne fonctionne pas, alors consultez un médecin. Parlez-en avec votre partenaire ! Nous les filles, sommes très compréhensibles vous savez ! On peut en parler et essayer de trouver des solutions ensemble. Je pense que ça renforce d’autant plus la relation. Et c’est bien mieux que de nous prendre pour des imbéciles en nous sortant des excuses ridicules !!!

Voilà, c’était mon coup de gueule contre les sprinteurs du sexe !

LAISSER UN COMMENTAIRE